Header 3 bottom
65013329 2279812038778620 5250387791811969024 o

Evolution d’une brasserie artisanale francilienne

Financez une brasserie emblématique francilienne qui propose des produits de qualité toujours plus respectueux de l'environnement

Paris, France
Logo mii round 200
Cette collecte se déroule en simultané sur MiiMOSA.
Terminé
Obligation
500 000 € collectés

Objectif de 500 000 €
100%
Collecte terminée

Durée
Taux d'intérêt fixe *
Valeur unitaire
100 €
Remboursement
amortissable

avec différé de 12 mois

Rang financement
junior
Versement intérêts
mensuelles

* taux d'intérêt brut avant impôts, tous frais inclus


Voir les risques
Voir la fiscalité - Voir les conditions

Avantages

  • Structure rentable en croissance
  • Marque à forte notoriété dans un secteur médiatisé en pleine expansion
  • Projet à impact qui s'incrit dans la transition alimentaire

Risques

  • Risques de production : la maîtrise d'un nouvel outil industriel
  • Risque de marché : la concurrence ardue sur le secteur
  • Risque de gestion : maintenir un rythme de croissance sur une durée longue

Frais

  • Pour les investisseurs : aucun frais
  • Pour l'emprunteur : 3% HT du montant collecté + 1% HT des remboursements
Le mot du porteur

Bienvenue chez BAPBAP !

 

L''équipe BAPBAP et ses fondateurs

 

 

Qui sommes nous ?

Une équipe soudée autour d’une passion : la bière artisanale et ses valeurs de proximité, d’intégrité et d’originalité.

Née de la volonté de créer à Paris une bière locale et de qualité, le projet a germé en 2012 dans les esprits d’Archibald, Frank et Edouard, trois copains d’enfance Bordelais. C’est aux Etats-Unis, au Canada et en Allemagne qu’ils ont pu découvrir l'ampleur du mouvement "craft beer" et la qualité de ses brasseries qui réinventent un produit jusqu'à lors très standardisé.

Fin 2014, ils dénichent un local au 79 rue Saint Maur, en plein coeur du quartir Oberkampf dans le XIème arrondissement. En avril 2015, les premières BAPBAP Originale, la Pale Ale emblématique de la brasserie, sortent des fermenteurs.

Depuis, nous avons développé une gamme permanente de 5 bières et sortons régulièrement des recettes éphémères pour faire découvrir toutes les facettes de la bière artisanale aux parisien.ne.s de naissance et de cœur. Notre passion, nous la partageons via nos produits, commercialisés dans près de 300 points de ventes, mais aussi lors de visites de la brasserie (ouverte au public tous les samedis).

Mai 2019, afin de raccourcir toujours plus le chemin entre nos fermenteurs et le verre de nos clients, nous avons ouvert la Maison BAPBAP, notre espace de dégustation et de vente à emporter qui a pignon sur rue devant la brasserie.

Antoine, notre brasseur

 

Pourquoi ce projet ?

Aujourd’hui, notre capacité de production atteint son maximum. Or nous sommes convaincus que le travail de démocratisation de la bière artisanale auprès du grand public ne fait que commencer.

C’est pourquoi nous souhaitons ouvrir un nouvel espace de production (toujours en région parisienne) qui complètera la brasserie rue Saint-Maur et nous permettra de continuer à offir la meilleure qualité de produit et services à nos clients ainsi que de créer toujours plus de nouvelles bières.

Cette nouvelle installation nous permettra aussi d'avancer sur des sujets qui nous tiennent à coeur : le lancement d'une gamme bio, le conditionnement de nos bières en format plus éco-responsable (la cannette) et l'optimisation de nos processus de production (réduction de la consommation d'eau, retraitement des déchets, etc.).

Julien, notre brasseur, en train de créer une nouvelle recette de bière éphémère

 

Accès restreint

Veuillez vous connecter pour accéder à ces informations.

S'identifier
Présentation du projet

Que financez vous ?

1. Une participation dans une machine de conditionnement mixte bouteilles et cannettes qui nous permettra de continuer à servir nos clients historiques tout en étant pionnier sur le secteur de la cannette 33cl. Ce format est plus respectueux du produit (anti-UV, meilleure conservation des arômes) et surtout de l'environnement (recyclable à l'infini, beaucoup moins lourd et encombrant et donc à l'emprunte carbonne plus faible).

Montant : 150k€

2. Financement du besoin en fond de roulement (BFR) nécessaire à la mise en place et au lancement de ce projet ambitieux. Ainsi, nous pourrons soutenir notre volonté d'innovation forte et accélérer notre rythme de sortie de bières éphémères (actuellement deux par trimestre).

Montant : 150k€

3. Financement des projets RSE de la brasserie : conversion au bio et travail sur la revalorisation des déchets de brassage (notamment les drêches).

Montant : 100 à 200k€ suivant les projets envisagés

Drêches (céréales concassées), principal déchet émis lors du brassage

 

Pourquoi Miimosa ?

Produire à proximité de nos clients, c'est privilégier la qualité du produit (une bière fraîchement brassée est bien meilleure qu'une bière qui a transité plusieurs mois), du service (assurer un conseil et SAV au plus proche de nos clients) et minimiser l'impact carbone de notre entreprise.

Le financement participatif nous offre la possibilité de solliciter directement les personnes qui croient en notre projet et deviendront des ambassadeurs des valeurs de la bière artisanale.

Des enjeux tels que le passage de la bouteille à la cannette, sont à la fois nécessaires mais ambitieux. Plus qu'un simple apport financier, le soutien d'un maximum de personnes est nécessaire pour construire un monde brassicole plus durable.

Notre système de conditionnement pour bouteille

 

On espère que vous rejoindrez notre aventure houblonnée très vite et que nous vous retrouverons à la brasserie pour partager une bonne mousse prochainement !

 

Analyse des experts

Facteurs clés d'investissement :

 

- Marché de la bière artisanale en pleine expansion : 5% du volume français de bière en 2017 (vs. 1,9% en 2010) et 6% prévu en 2020 ;

- Marché national loin d'être mature (en comparaison avec les pays précurseurs) qui a encore une marge de progression énorme ;

- Augmentation de la compétitivité via le nouvel outil industriel (Opex-To-Sales ratio en baisse constante) ;

- EBE/CA prévisionnel : 24% (moyenne nationale : 16%) ;

- Une équipe structurée et expérimentée ; 

- Un financement structuré qui comprend divers sources de financement (Obligations simples, dettes et crédit-bail) ;

- Un nouveau produit en vogue et écologique : la canette en aluminium ;

- Forte notoriété de la marque en IDF.

 

Identification des risques inhérents au projet :

 

- Risque sectoriel : concurrence ardue pour devenir la brasserie emblématique d'IDF (1600 brasserie en France en 2018 vs. 600 en 2014) dont 70% d'entreprise unipersonnelle ;

- Barrières à l'entrée faibles ;

- Risque commercial : maintenir un niveau de vente élevé afin de faire face aux échéances financières ;

- Risque industriel issu de la maîtrise du nouvel outil ;

- Risque de sourcing : la demande de houblon bio augmente plus que la production. 

 

Pourquoi est-ce un projet de transition ?

 

Critères de transition :

- Sourcing local du malt et circuits-courts pour une partie de la production ;

- Développement d'une gamme de produits bios ;

- Développement d'une gamme en canette en aluminium (recyclable à l'infini).

 

Louis BEAUQUESNE, Chargé d'affaires Crédit. 

Besoin d'aide ?

Help stan
Stanislas BEGUIN

Responsable investisseurs

stanislas.beguin@miimosa.com
06 20 91 31 28
Contacter