Header 3 bottom
Lewis wilson 413627 unsplash

Écoserre et production zéro résidu de pesticides

Investissez dans ce projet de transition construit autour d'une agriculture durable qui valorise la production énergétique du territoire

Égletons, France
Logo mii round 200
Cette collecte se déroule en simultané sur MiiMOSA.
Terminé
Obligation
400 000 € collectés

Objectif de 400 000 €
100%
Collecte terminée

Durée
Taux d'intérêt fixe *
Valeur unitaire
100 €
Remboursement
amortissable

avec différé de 18 mois

Rang financement
junior
Versement intérêts
mensuelles

* taux d'intérêt brut avant impôts, tous frais inclus


Voir les risques
Voir la fiscalité - Voir les conditions

Avantages

  • Transition agro-écologique
  • Valorisation énergétique
  • Dynamique territoriale

Risques

  • Aléas climatiques et industriels
  • Risque marché / prix
  • Risque de perte en capital totale ou partielle

Frais

  • Pour les investisseurs : aucun frais
  • Pour l'emprunteur : 4% HT du montant collecté + 1% HT des remboursements
Le mot du porteur

Nous sommes Geoffrey et Simon et l'on s'est connu lors de nos études agricoles où l’idée a vite germé de se lancer, un jour dans un projet professionnel commun. Puis, nous avons tous deux poursuivi nos études sur des chemins séparés.

Jacques, producteur de tomates et de fraises en Corrèze, a accueilli Geoffrey en apprentissage sur son exploitation agricole en 2011. L’idée de ce projet commun de production de tomates agroécologiques est née à ce moment-là et Geoffrey a alors pensé à Simon pour y participer.

Notre collaboration à tous les 3 commença donc ainsi, avec l’ambition d’un projet inscrit dans une démarche agro écologique et de valorisation énergétique du territoire !

Chacun de nous amènera ses compétences personnelles au projet :

  • Simon et Geoffrey assureront la gestion quotidienne du site : Simon grâce à son savoir-faire agronomique pour la conduite des cultures au quotidien et Geoffrey par son expérience sur la gestion, comptabilité et management du personnel.

  • Jacques apportera son appui et son expertise pour la gestion globale des exploitations agricoles.

Un trio rassemblant des qualités complémentaires mais indispensables à la réussite du projet !

 

 

Accès restreint

Veuillez vous connecter pour accéder à ces informations.

S'identifier
Présentation du projet

Ce projet est soutenu par :

 

Le projet Les Tomates d’Auïtou rassemble deux jeunes, Geoffrey et Simon, qui s’installent en tant que Jeunes Agriculteurs aux côtés de Jacques, lui-même déjà producteur de fruits et légumes depuis 28 ans. Trois hommes issus du territoire Limousin qui ont pour projet de bâtir ensemble 4 hectares d’écoserre® pour produire des tomates au cœur de leur région, sur la commune des Rosiers d’Egletons.

Les Tomates d’Auïtou, c’est avant tout un projet agricole axé sur la transition écologique :

  • La genèse du projet tient à la volonté des trois associés de produire des fruits et légumes dans une démarche d’économie circulaire. Les écoserres® seront en effet construites à proximité immédiate de l’Usine de Valorisation Energétique (UVE) de Rosiers d’Egletons. Les ordures ménagères collectées et amenées à l’UVE y sont incinérées. La vapeur issue de l’incinération produit de l’électricité. Actuellement, la chaleur résiduelle est relâchée dans l’atmosphère. Demain, elle servira à réchauffer les serres, ce qui permettra d’assurer une production de tomate de qualité. Un véritable modèle de transition énergétique !

 

 

  • Coté production, les 3 agriculteurs font le choix de s’engager dans le label « Zéro Résidu de Pesticides » du Collectif Nouveaux Champs. Pour y parvenir, ils ont fait le choix d’un outil de production performant, la serre, pour protéger les cultures des intempéries et des ravageurs. A l’intérieur, ils travailleront à créer un écosystème vivant grâce à des insectes auxiliaires chargés de lutter contre les bio-agresseurs des cultures : c’est ce qu’on appelle la Protection Biologique Intégrée, indispensable pour parvenir à produire des tomates labellisées Zéro Résidu de Pesticides.

  • La ressource en eau sera également préservée puisque l’irrigation de la culture se fera exclusivement par les eaux récupérées en toitures, qui seront stockées dans un bassin créé spécifiquement pour le projet.

Par ce projet de production agroécologique, les trois producteurs visent l’obtention de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE), reconnaissance officielle de la performance environnementale de leur exploitation !

Les Tomates d’Auïtou, c’est également un projet de territoire :

  • Les exploitations agricoles de Simon, Geoffrey et Jacques emploieront en pleine saison plus de soixante salariés, dont vingt salariés permanents. En plus de permettre l’installation de jeunes agriculteurs, le projet est créateur d’emplois locaux, non délocalisables, et créateur d’activités pour le territoire (transport, logistique, …) !

  • Jacques, Geoffrey et Simon ont également à cœur de produire des tomates de qualité et gouteuses pour le plaisir des consommateurs ! Producteurs du Sud de la France, ils ont choisi de travailler en collaboration avec d’autres collègues producteurs de fruits et légumes, Les Paysans de Rougeline, en adhérant à la coopérative agricole Valprim basée à Marmande. Les Paysans de Rougeline, spécialistes de la tomate, s’engagent sur le goût depuis plusieurs années déjà. Choix de variétés gustatives, mise en œuvre de bonnes pratiques culturales, cueillette à maturité optimale sont autant d’atouts pour défendre le goût des tomates commercialisées sous la marque Les Paysans de Rougeline !

Associer des citoyens et consommateurs à ce projet via l’intermédiaire de Miimosa Transition semblait donc tout naturel. Les fonds collectés serviront à consolider le plan de financement pour venir en complément des 3 établissements bancaires qui s’engagent aujourd’hui aux côtés des agriculteurs.

 

Analyse des experts

Facteurs clés d'investissement

Facteurs clés au regard du projet :

  • Projet de filière avec la coopérative Valprim, membre du réseau Les Paysans de Rougeline et adhésion du territoire (création d’emplois, dynamisme agricole de la commune)

  • Projet construit autour d’une approche transversale et de transition via (i) une production de tomates sous la marque Les Paysans de Rougeline inscrite dans une approche agroécologique

  • et (ii) la valorisation énergétique de l’incinérateur de la commune

  • Important accompagnement des organisations professionnelles agricoles et techniques coop autour d’une équipe aux compétences complémentaires

  • Adhésion des banques et des pouvoirs publics via le subventionnement

Facteurs clés sur l'investissement proposé :

Un financement MiiMOSA de 400 000 € dans le but d'accompagner le lancement de cette activité de production de tomates zéro résidu de pesticides.

  • Obligations simples ;

  • Amortissement sur 60 sur la base d’échéances mensuelles constantes avec un différé de 18 mois à l'amorçage

  • Cotation à 4% qui est représentative d’un niveau de risque sur une création d'activité dans le cadre d'un schéma filière des Paysans de Rougeline ;

  • L'investissement comporte un risque de perte en capital.

Identification des risques inhérents au projet

 

  • Industriel / production : casse machine, problème technique sur la gestion de la chaleur, retard dans la mise en route du projet, gestion du personnel ;

  • Aléas climatiques…

  • Marché : fluctuation du prix de la tomate mais sécurisation par contrat filière ;

  • Sociétal par l'acceptabilité du projet sur le territoire même si l'adhésion est massive

Pourquoi est-ce un projet de transition ?

Objectifs de la transition :

  • Valoriser la production d’énergie du territoire ;

  • Pratique agricole soucieuse de l’environnement et santé publique ;

  • Valorisation de la production sous le label Zéro Résidu de Pesticides du Collectif Nouveaux Champs.

Moyens déployés :

  • Énergie : contrat de valorisation de l’énergie produite par l’incinérateur de la commune ;

  • Agronomie / pratiques agricoles : installation d’Ecoserre

  • Cahier des charges du Collectif Nouveaux Champs : projet inscrit dans le modèle Zéro Résidu de Pesticides.

 

 

Besoin d'aide ?

Help stan
Stanislas BEGUIN

Responsable investisseurs

stanislas.beguin@miimosa.com
06 20 91 31 28
Contacter