Header 3 bottom
Bois joly

Un projet de méthanisation dans les Ardennes

Investissez dans le développement de la méthanisation agricole des Ardennes

Signy-l'Abbaye, France
Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité.

N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.

Terminé
Prêt rémunéré
150 000 € collectés

Objectif de 150 000 €
100%
Collecte terminée

Durée du prêt
Taux d'intérêt fixe *
Valeur unitaire
Remboursement
amortissable

avec différé de 12 mois

Rang financement
Versement intérêts
mensuel

* taux d'intérêt brut avant impôts, tous frais inclus


Voir les risques
Voir la fiscalité - Voir les conditions

Le mot du porteur

 

La méthanisation agricole, un moteur de notre transition énergétique !

 

Comment fonctionne la méthanisation agricole ?

La méthanisation est un procédé naturel de dégradation de la matière organique par des bactéries dans un milieu anaérobique (privé d'oxygène). Cette réaction biologique produit un biogaz composé majoritairement de dioxyde de carbone et de méthane, ainsi qu'un résidu de matières appelé digestat. La méthanisation se déroule naturellement dans les marais et décharges.

Le biogaz formé lors de la réaction peut être valorisé de différentes manières :

  • par combustion dans un moteur, où électricité et chaleur sont produites (cogénération)
  • par injection dans le réseau de gaz de ville aprés épuration pour en extraire le gaz carbonique

Le digestat quant à lui possède une forte valeur agronomique, il est utilisé comme engrais naturel pour l'amendement du sol, y compris en agriculture biologique.

Les matières utilisées en méthanisation agricole

Il s'agit de co-produits issus des exploitations agricoles pas ou peu valorisés actuellement :

  • Fumiers et lisiers
  • Herbes et cultures intermédiaires à vocation énergétique
  • Pailles
  • Déchets de légumes, fruits et céréales

Les avantages et inconvénients de la méthanisation

Avantages Incovénients
  • Valorisation de matières considérées comme déchets
  • Production d'une énergie locale et renouvelable
  • Complément de revenus important pour les agriculteurs
  • Indépendance des exploitants face aux engrais chimiques
  • Installations techniques qui demandent de la surveillance et de la maintenance
  • Une biologie sensible à maintenir et contrôler
  • Des investissements importants


Concernant la question de la concurrence entre cultures énergétiques et cultures alimentaires, la législation Française interdit une utilisation de cultures destinées à l'alimentation supérieure à 15% du tonnage total ingéré par l'installation.

 

Un projet de méthanisation pour créer de la valeur !

 

La ferme familiale qui approvisionnera le méthaniseur est située dans la commune de Sauville dans les Ardennes. Elle fait vivre deux paysans à plein temps sur l’exploitation ainsi que leur sœur qui est en charge de la salle de traite. L'exploitation en polyculture élevage comprend un cheptel (qui fournira le fumier à l’installation de méthanisation) composé de 35 vaches laitières, 45 vaches allaitantes, leur suite et des taurillons soit un total d’environ 120 têtes.

Le projet METHA'Sauville

Le projet de méthanisation METHA’Sauville est un projet agricole, porté par deux agriculteurs tous les deux nommés Philippe ;) Ensemble ils détiennent plus de 50% de l’installation, et leur partenaire METHA’Invest qui détient un peu moins de 50% de l’installation n’est ni plus ni moins qu’une filiale de Métha’Ventures, Bureau d’Etudes, Développeur et Constructeur qui conçoit l’installation (elle-même détenue à plus de 99% par des exploitants agricoles).

 

 

Le projet Metha’Sauville résulte de la volonté d’agriculteurs de recréer de la valeur sur leur ferme, grâce à la valoriation des co-produits de leur exploitation. Alors que la viande ne paie plus, alors que le lait ne paie plus, l’installation METHA’Sauville valorisera les heures de travail des exploitants. Le projet a pour but de consolider les emplois sur la ferme et de gagner en indépendance face aux engrais chimiques.

L’installation de méthanisation dont la première pierre a été posée le 1er Septembre traitera environ 4 500 tonnes de matières organiques par an, dont essentiellement du fumier, mais aussi des tontes de pelouses et des herbes ensilées.

 

 

Cette installation équipée d’une cogénération de 76 kW produira de l’électricité destinée à être revendue sur le réseau Enedis, pour environ 600 000 kWh/an, et alimentera en chaleur 5 riverains (2 maisons, 2 appartements communaux, ainsi que les infrastructures de la Mairie – bureau, salle du conseil, salle des fêtes). L’électricité produite par méthanisation sera rachetée via un contrat de 20 ans à 22 cts/KWh (tarif fixé par décret), le chiffre d’affaires prévisionnel de l’installation s’établira aux alentours de 130 000 €.

 

 

Accès restreint

Veuillez vous connecter pour accéder à ces informations.

S'identifier
Présentation du projet

Ce projet représentant un investissement de l’ordre de 730 000 € est financé à hauteur de 450 000 € par des fonds propres et subventions (ADEME - Région Grand-Est) et pour 150 000 € par un financement bancaire classique.

Nous sollicitons ainsi un prêt MiiMOSA à hauteur de 150 000 € pour compléter notre plan de financement et permettre au grand public de prendre part dans un projet porteur de sens.

METHA’Sauville sera le premier projet de méthanisation financé par MiiMOSA, plateforme véhiculant des valeurs tenant à cœur l’équipe portant ce projet.

Un grand merci à tous

Les porteurs de projet, Clément, Philippe et Philippe :)

 

Analyse des experts

Ce projet de méthanisation s'inscrit dans une démarche de transition agricole et énergétique, il permettra de valoriser les coproduits et de pérenniser l'exploitation des porteurs de projet. De plus, l'installation produira de l'électricité pour environ 120 foyers Français et de la chaleur qui contribuera à l'indépendance energétique du territoire.

On retiendra :

  • Un plan de financement complet composé de nombreux acteurs;
  • Une fort soutien des instances publiques et des subventions conséquentes (environ 250 k €);
  • Des comptes courants d'associés importants;
  • Un besoin de financement couvert à plus de 50% par des fonds propres;
  • Des résultats et un solde de trésorerie positifs dès la 2e année d'activité;
  • Un chiffre d'affaires assuré par un contrat d'achat d'électricité sur 20 ans;
  • Un projet à forte rentabilité;
  • Une association ingénieuse entre un constructeur / bureau d'études et une exploitation agricole qui permet une grande maitrise du risque technique et du risque d'approvisionnement;
  • Une technologie voie liquide statique robuste, fiable, abordable mais moins performante;
  • Une très faible valorisation de la chaleur issue du procédé de cogénération.

 

L’épargne citoyenne est sollicitée sur un prêt amortissable de 72 mois au taux annuel de 4% intégrant un différé rémunéré de 12 mois qui permettra aux épargnants de percevoir des intérêts avant la première tranche de capital.

 

Equipe MiiMOSA en charge du projet

 

Expertise méthanisation / Analyse des risques / Ingénièrie Financière :

Geoffrey MASSON, Responsable des Relations Emprunteurs 

Structuration de l'opération :

Baptiste ANDRIEU, Directeur Crédits et Risques 

Stanislas BEGUIN, Responsable des Relations Prêteurs et Investisseurs 

Besoin d'aide ?

Help stan
Stanislas BEGUIN

Responsable investisseurs

stanislas.beguin@miimosa.com
06 20 91 31 28
Contacter