Header 3 bottom
Metha1

Construction d'un méthaniseur en Lorraine !

Accompagnez 4 agriculteurs lorrains dans la construction d'un méthaniseur valorisant leurs effluents en chaleur et électricité verte

Bouligny, France
Logo mii round 200
Cette collecte se déroule en simultané sur MiiMOSA.
Terminé
Obligation
300 000 € collectés

Objectif de 300 000 €
100%
Collecte terminée

Durée
Taux d'intérêt fixe *
Valeur unitaire
100 €
Remboursement
in fine
Rang financement
junior
Versement intérêts
mensuel

* taux d'intérêt brut avant impôts, tous frais inclus


Voir les risques
Voir la fiscalité - Voir les conditions

Avantages

  • Projet de transition énergétique : production de chaleur et d’électricité verte
  • Commercialisation de l'énergie contractualisée sur le long terme et sécurisé par une technologie éprouvée.

Risques

  • Risque d'approvisionnement : 30% de la production d'énergie est issue d'un gisement exogène
  • Risque financier lié aux santés financières très hétérogènes des exploitations porteuses du projet.

Frais

  • Pour les investisseurs : aucun frais
  • Pour l'emprunteur : 4% HT du montant collecté + 1% HT des remboursements
Le mot du porteur

Les porteurs

Je m'appelle Nicolas SAMSON, je suis agriculteur dans la Meuse et j’ai fondé l’entreprise SAS Méthamermont avec mon frère Thomas en 2018. L'entreprise s'adosse à l'exploitation familliale détenue par mes parents ainsi qu'à 3 autres exploitations voisines (productions céréalières et laitières).

Le Projet

L'objet de cette structure est la création d'une unité de méthanisation permettant de valoriser les co-produits et déchêts issus de nos exploitations. Parmi ces co-produits nous comptons nos effluents d'élevages (lisiers et fumiers), nos ensilages de cultures intermédiaires à vocations énergétiques, des pailles ainsi que des co-produits agro-industriels et des déchêts verts. Au total, ce sont près de 15 000 T de co-produits qui seront digérés par le méthaniseur chaque année.

Et oui, en méthanisation, nous parlons de digestion anaérobie : la partie organique des matières introduites dans le méthaniseur est dégradée par des bactéries. Cette digestion, qui s'effectue dans un environnement sans oxygène, transforme la matière organique en biogaz (constitué principalement de CH4 et de CO2) et en une matière résiduelle appelée "digestat".

 

  • Le biogaz produit peut être valorisé selon 2 voies :
    la cogénération, par laquelle le biogaz est brulé dans un moteur pour produire électricité et chaleur ;
    > l'injection, par laquelle le biogaz est épuré de son CO2 puis injecté dans le réseau de gaz (transport ou distribution)

Au vu de la taille de notre projet et de sa situation géographique nous avons opté pour une valorisation par cogénération (moins coûteuse à mettre en place). Un moteur d'une puissance de 499kW viendra donc prendre place sur le site pour valoriser le biogaz produit. L'électricité sera vendue à EDF via un contrat sur 20 ans et la chaleur sera utilisée par une unité de séchage de plastiques gérée par Suez Environnement. En guise d'illustration, notre production d'éléctricité devrait atteindre 4 150 MWh par an soit l'équivalent de la consommation annuelle de 840 foyers.
 

  • Le digestat (résidu du procédé de méthanisation) est quant à lui un élément à fort pouvoir fertilisant, nous l'utiliserons donc pour nourrir nos sols et augmenter notre autonomie en engrais.


NB : La méthanisation est un des pillier de l'indépendance énergétique des territoires. Portée par le monde agricole français, elle répond aux préoccupations croissantes des français vis-à-vis de l’environnement : moins de pesticides, moins d’engrais chimique, plus d’énergie renouvelable. Encore peu implantée en France contrairement à certains pays européens (dont l'Allemagne), elle bénéficie d’un soutien politique fort pour le développement de la filière. C’est une énergie renouvelable non délocalisable, créatrice d’emplois et de débouchés dans nos territoires ruraux

Accès restreint

Veuillez vous connecter pour accéder à ces informations.

S'identifier
Présentation du projet

La collecte MiiMOSA à hauteur de 300k€ rentrera dans le plan de financement global du projet qui s'élève à 4 750 000 euros et qui se constitue comme suit :

  • Fonds propres : 750k €
  • Quasi fonds propres via MiiMOSA : 300k €
  • Prêt BPI : 500k €
  • Prêt Caissee régionale du Crédit Agricole de Lorraine : 3 200 k €

Cette collecte de financement participatif in fine (paiement des intérêts à échéances constantes et remboursement du capital en une seule fois au terme du projet) nous permettra d'augmenter la partie [fonds propres + quasi fonds propres] exigée par la Crédit Agricole, en plus de venir diversifier le financement, améliorer le partage du risque et accentuer le côté intégration territoriale, acceptabillité sociétale et citoyenneté de notre projet. Or, ceci est en totale adéquation avec notre vision des choses : la création d'un projet collectif et territorial de production d'énergie renouvelable.

Merci à tous pour votre soutien !

Nicolas, Porteur de projet et Président de la SAS Méthamermont

Analyse des experts

Facteurs clés d'investissement :
 

- Diversification de l’activité de 4 exploitations agricoles implantées dans une commune de 10 000 ha dans le département de la Meuse ;

- Projet de transition énergétique par la production d’électricité et de chaleur verte ;

- Partenariat avec Suez Environnement pour la valorisation de la chaleur et EDF pour l'électricité ;

- Technologie de méthanisation approuvée : voie liquide / cogénération. Plusieurs projets similaires en fonctionnement sur le territoire ;

- Accompagnement bancaire du projet ;

- Conclusions de l'étude réalisée par la chambre d’agriculture favorables. Les risques sont maîtrisés ;

 

Identification des risques inhérents au projet :
 

- 30% de la production d'énergie est issue d'un gisement exogène ;

- Qualité financière des structures apportant l’intrant hétérogènes ;

 

Pourquoi est-ce un projet de transition ?
 

Critères de transition :

  • Energies renouvelables

  • Diversification d'activité

  • Autonomie en engrais

Création d’une unité de méthanisation agricole en infiniment mélangé et valorisation du biogaz en co-génération (chaleur, électricité)
 

Geoffrey MASSON, Responsable Emprunteurs.

Besoin d'aide ?

Help stan
Stanislas BEGUIN

Responsable investisseurs

stanislas.beguin@miimosa.com
06 20 91 31 28
Contacter